Cession du Camping

Cession du Camping

Mis à jour le 7 mars 2017

La société Aquadis Loisirs a proposé à la Ville de Châlons-en-Champagne, d’acquérir le camping municipal qu’elle gère depuis 2010 dans le cadre d’une délégation de Service Public.

 

De nombreux aménagements et améliorations sont prévus à l’occasion de cette cession. C’est une opportunité pour la Ville et le développement du tourisme sur le territoire car le camping va se métamorphoser.

Le contexte

La gestion du camping municipal a été déléguée pour 15 ans à la société AQUADIS LOISIRS par contrat de Délégation de Service Public. Celui-ci a pris effet au 1er mai 2010. La société Aquadis Loisirs gère 16 sites d’hébergement de plein air dans toute la France. 

Laurent et Frédéric MARTIN, Directeur Général et Gérant, actionnaires majoritaires de la société AQUADIS LOISIRS, actuellement délégataire du service public afférent à l’exploitation du camping municipal de Châlons-en-Champagne, ont fait connaitre à la Ville, en mai 2016, leur souhait de se porter acquéreurs du camping et d’y réaliser ensuite des aménagements importants. Ce projet de cession pourrait avoir lieu au printemps 2018.

Une excellente gestion

Le sérieux de l’offre est corroboré par les six années échues du contrat de délégation, au cours desquelles la société a investi dans huit mobil-homes, commencé à rénover les structures et réussi à maintenir des prestations de services rehaussées, tout en confortant la classification du camping au niveau 4 étoiles, en déclinaison des exigences de la nouvelle règlementation.

Cette exploitation, plus aguerrie en sa qualité d’opérateurs-métier, a non seulement permis de développer l’activité classique de camping, mais également de lancer, avec succès, des hébergements de loisirs légers, qualifiés de mobil-homes. 

L’évolution positive de la fréquentation du camping en témoigne. Entre 2010 et 2015, le nombre de nuitées, en camping classique, a progressé de +37 % et le chiffre d’affaires de +23 %. De plus, l’activité mobil-home a créé un nouveau réassort, en termes de déploiement de services, représentant + 15 % de nuitées complémentaires et +26 % de chiffre d’affaires. Au total, en 2015, 40 600 nuitées ont été enregistrées pour un chiffre d’affaires de 380 000 €.

La Ville est intéressée à voir se développer cette offre touristique et elle considère qu’une société professionnelle et spécialiste en hébergement de plein air, est plus à même de maintenir cette capacité d’accueil, autant que ce niveau de qualité. Seuls les professionnels disposant d’un réseau national de campings peuvent, en effet, avoir la présence sur le marché nécessaire pour négocier des accès aux réseaux de réservation en Angleterre, aux Pays Bas …

Les clauses de sécurisation du projet de vente du camping 

Afin de sécuriser la réalisation des travaux pour les montants annoncés, ainsi que pour garantir le niveau de qualité de service du camping, la Ville imposera, au sein de l’acte de vente à conclure, trois clauses spécifiques, dites de sauvegarde. 

  • Une clause d’affectation d’usage de camping pendant 15 ans 
  • Une clause de maintien de la classification du camping au moins à quatre étoiles pendant 15 ans
  • Une clause de garantie de réalisation des investissements par l’application de pénalités forfaitaires, ventilées par poste de travail, pour un montant maximal de 300 000 €.

camping texte

Un projet ambitieux

La société AQUADIS LOISIRS propose d’investir près de 1 200 000 €, répartis ainsi: 

  • Une offre d’acquisition du site de 615 000 € à la Ville, 
  • Un projet d’investissements lourds, prévus entre 2018 et 2023, estimés globalement à 500 000 €

En plus de ce projet, dès cette année, 89 000 € sont impartis au renouvellement du label 4 étoiles. Deux mobil-homes supplémentaires seront installés et la rénovation des sanitaires sera finalisée par l’installation de chauffage.

Le projet pluriannuel 2018-2023, d’un montant de 500 000 €, est construit autour de deux axes:

  • L’étang, pour lequel 123 000 € seront affectés afin de créer un belvédère, deux pontons de pêche, un parcours de santé, un espace sportif, acquérir deux barques traditionnelles et deux chalets simples mis en location 
  • Le camping en lui-même au sein duquel 377 000 € seront investis dans : deux mobil homes, un habillage de toutes les façades afin d’unifier le visuel de tous les bâtiments, la rénovation de l’entrée et de l’accueil, la rénovation complète des sanitaires, la réfection des chaussées, la création d’un espace piscine et d’un spa.

Ce projet, gage d’une dynamisation réelle du camping, rehaussera la dimension qualitative.

Articles de la même catégorie 2 publications

Voir tous les sujets "[Ré]inventer Châlons"