ATTENTION : Cet article est archivé, ces informations peuvent être obsolètes.
Bienvenue au 111 !

Bienvenue au 111 !

Publié depuis le 17 août 2016 et dorénavant archivé

L’ancienne brasserie de la Comète renait … autrement. Avec le projet mis en place par la SEMCHA, le 111 avenue de Paris va devenir un équipement économique majeur de notre territoire. 

En 1905, la Marne comptait 60 brasseries. Celle de la Comète, qui produisait la célèbre Slavia, a dû fermer ses portes en 1987. L’entreprise Toic racheta les bâtiments pour y exercer une activité de bouchonneur. A la cessation de l’activité, l’immeuble était en très mauvais état. La Ville a fait valoir son droit de préemption sur le 111 avenue de Paris et la SEMCHA l’a racheté pour le réhabiliter en espaces locatifs.  

Le retour de la bière …

Au rez-de-chaussée, la brasserie La Fabule occupera l’un des quatre espaces aménagés. Brendan Le Moulec se lance dans la production d’une bière bio en utilisant des circuits courts et locaux, trente ans après le dernier brassage de bière sur le site ! 

Il sera rejoint par Luc Richon qui fabrique des paddles en bois. Le Châlonnais, ancien restaurateur au Brésil, s’est reconverti dans cette activité avec une idée très précise : faire des équipements de qualité. Ses paddles fabriqués avec 95 % de matériaux recyclés rencontrent déjà un beau succès. 

Le Rémois Olivier Marescaux fera partie de ce projet collectif. Ce sérigraphe et métallier d’art y développera son activité. Après deux années chez les Compagnons du Devoir à Muizon et fort de son expérience dans le milieu de l'architecture, il offre un travail précis et soigné du métal (principalement l'acier), entièrement réalisé à la main. 

Une logique écologique 

Le premier étage sera réservé aux très petites entreprises, aux artisans et à des entreprises de l’économie sociale et solidaire avec des bureaux, une salle de réunions et un coworking, le tout doté d’équipements numériques : wifi, fibre optique Internet, système de visio-conférence et vidéoprojecteur. Le jardin à l’arrière du bâtiment sera réhabilité en jardin partagé, avec des plantes médicinales et des ruches. Des animations y seront organisées. Le bâtiment bénéficiera d’une image forte et reconnaissable immédiatement. Il sera réhabilité dans une logique écologique. 

Le financement de cette opération sera partagé entre la Communauté d’Agglomération, la Ville et le Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD). 

111 01

111 02

111 03

Articles de la même catégorie 2 publications

Voir tous les sujets "Actualités à la une"