ATTENTION : Cet article est archivé, ces informations peuvent être obsolètes.
Immobilier - Ça bouge aussi en centre-ville

Immobilier - Ça bouge aussi en centre-ville

Publié depuis le 27 octobre 2016 et dorénavant archivé

Le plan d’actions pour le centre-ville comprend un volet destiné à reconquérir les immeubles vacants pour rénover et moderniser les étages d'habitation et réhabiliter les rez-de-chaussée commerciaux.

Rénovation

Cette stratégie immobilière porte déjà ses fruits avec la rénovation de l’immeuble qui était occupé par L’Union.

Les travaux vont bon train sur la place de la République pour redonner vie à  l’immeuble qui abrita la rédaction du journal L’Union pendant des décennies.

Le quotidien régional, installé rue du Lycée en 2014, occupait l’édifice depuis 1953. Racheté par Châlons-en-Champagne Habitat, l’immeuble bénéficie d’un programme de rénovation d’un montant de 550 000 € HT, avec une subvention au titre du Contrat de Redynamisation du Site de Défense.

Une opération exemplaire

La rénovation de cet édifice emblématique constitue la première opération du genre portée par un bailleur social en partenariat avec la Ville, dans le cadre du plan de reconquête et de redynamisation du centre-ville. L’opération permettra d’accueillir une nouvelle activité commerciale au rez-dechaussée, avec des annexes dont une cave, et trois appartements indépendants de type 3 (70 m2) qui seront proposés à la location sur les trois niveaux supérieurs.

C’est l’exemple du type de rénovation qui se fera au centre-ville. Trop d’immeubles vacants subsistent avec un commerce inoccupé au rez-de-chaussée et des appartements inadaptés car l’accès aux étages ne peut se faire que par l’intérieur des commerces.

Les futurs résidents bénéficieront de prestations de grande qualité et d’une situation exceptionnelle en centre-ville. Le projet a été confié à un cabinet d’architecture parisien. Le traitement de la façade sera particulièrement soigné avec l’emploi d’un matériau noble, la pierre, qui appuiera des volets à clairevoie métalliques agissant comme des brise-soleils.

Le chantier, démarré en octobre, s’achèvera en mai prochain. La SEMCHA se chargera de la commercialisation de la cellule commerciale.

batiment union

 

Articles de la même catégorie 2 publications

Voir tous les sujets "Actualités à la une"