bandeau haut gauche châlons bandeau haut droite châlons
A A A

icone bouton loupe

Testeur de commerce

Testeur de commerce

Mis à jour le 23 octobre 2018

La SEMCHA et la Ville de Châlons innovent en mettant en place un concept en Centre-Ville : le testeur de commerces. C’est LA possibilité, pour les entrepreneurs, de se donner les moyens d’y arriver et tester le marché châlonnais, le tout à petit coût et sans loyer. Pour la Ville, c’est également une formidable opportunité pour renforcer la redynamisation du centre-ville.

testeur de commerce poster

Le testeur de commerce

Le concept est simple : permettre, à qui est entrepreneur dans l’âme, de disposer d’un local en plein centre-ville (rue des Lombards) pour une durée indéterminée. Un excellent moyen d’expérimenter la pertinence du concept et ce, avant de se lancer dans une activité pérenne. 

La durée d’occupation peut aller d’une semaine à deux mois. L’ancienne boutique de « l’Anneau d’or », rue des Lombards, jouit qui plus est d’une bonne visibilité et de la bonne fréquentation de cette rue passante.

Aucun loyer n’est demandé par la SEMCHA, propriétaire du lieu. En revanche, le commerçant devra se charger de tout (personnel, animation et agencement) et s’acquitter de l’assurance et des frais d’énergies. 

Le projet, une solution contre la vacance commerciale !

Encourager l’installation d’entreprises pour lutter contre le déclin commercial du centre-ville est une préoccupation majeure pour les villes moyennes telles que Châlons-en-Champagne. 

Ces dernières, on le sait, sont extrêmement touchées. Le rapport sur la revitalisation commerciale des centres villes de l’Inspection Générale des Finances (IGF) et du Conseil Général de L’Environnement et du Développement durable de 2016 pointe ce fait. Entre 2001 et 2015, le taux de vacance commerciale est passé de 6,1 % à 10,4 % au sein de 190 centres villes. 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène : concurrence du e-commerce, loyers trop élevés, difficultés de circulation et de stationnement, développement de zones commerciales en périphérie, augmentation du chômage, etc. 

C’est donc une potentielle solution que propose la SEMCHA…..

  • Pour les usagers qui pourront ainsi profiter d’offres commerciales variées
  • Pour la Ville qui voit là renforcée sa volonté de pallier à ces vacances commerciales
  • Pour les commerçants occupants de la boutique qui voient là une possibilité de « tester » leurs produits et leurs idées
  • Pour la SEMCHA qui pourra élargir son portefeuille de porteurs de projet

Les premiers commerçants

Patrick Pierrejean qui souhaite développer une gamme de petits objets de décoration pour la période de Noël. Puis, c’est la marque ASTUCIER qui prendra le relais (à partir de mi-janvier) avec qui la SEMCHA  a déjà travaillé pour la précédente boutique « Be pop summer », elle fabrique des produits artisanaux pour le corps.

Articles de la même catégorie

3 publications

Voir tous les sujets "[Ré]inventer Châlons"

Logo label ville d'art et d'histoire Logo Label Villes et Villages fleuris Logo des Cités en Champagne, Communauté d'Agglomération de Châlons en Champagne Logo du Centre Communal d'Action Sociale de Châlons en Champagne Logo du Capitole de Châlons-en-Champagne Logo de l'Office de tourisme de Châlons en Champagne Logo des Vitrines de Châlons-en-Champagne Logo de ToutChâlons