bandeau haut gauche châlons bandeau haut droite châlons
A A A

icone bouton loupe

Objectif Zéro phyto ....Çà continue !

Objectif Zéro phyto ....Çà continue !

Mis à jour le 20 septembre 2018

La Ville de Châlons-en-Champagne n’a pas attendu l’interdiction légale de l’usage des phytosanitaires en ville pour supprimer ces produits de ses espaces verts. Elle a mis en place une démarche « Zéro phyto » au sein de deux quartiers tests (Croix-Dampierre et Mont-Héry) en 2015, puis trois autres quartiers (Gare-Orléans Frison, Gravières et Clamart-Madagascar) en 2016, avant de l’appliquer à tous les parcs et jardins de la ville. Cette solution écologique est destinée à protéger notre environnement.

Une phase d’expérimentation en 2015-2016

Cette opération est essentielle. Interdire l’usage des pesticides, c’est préserver l’environnement. Les espaces qui sont publics se doivent d’être débarrassés de cette pollution ambiante, pour votre santé, celle de vos enfants et pour la protection de l’environnement. Les premières expérimentations ont parfois été mal perçues. En effet, il a fallu faire évoluer les pratiques de désherbage en supprimant les traitements chimiques, de fait, les mauvaises herbes sont devenues apparentes. Loin d’être une pollution visuelle, c’est, au contraire, une mesure contre la pollution tout court !

La Ville de Châlons-en-Champagne a expérimenté, en 2015, l’abandon des produits phytosanitaires au sein de deux quartiers tests : Croix-Dampierre et Mont-Héry, choisis pour leur situation géographique et leur préoccupation de désherbage. En 2016, le principe « Zéro phyto » a été appliqué dans toutes les allées des parcs et jardins, ainsi que dans trois autres quartiers tests : Gare-Orléans, Clamart-Madagascar et Grévières, ce qui représentait 31km de voiries.  

objectif zero phyto bord de marne

De nouvelles techniques, une adaptation nécessaire…

objectif zero phyto petit jard

Il a fallu que les agents de la Direction du Cadre de vie modifient totalement leur façon de travailler et différencier les méthodes d’interventions selon le lieu, le revêtement. Finis les pulvérisateurs, bonjour binettes, herses, balayeuses, débroussailleuses thermiques ou électriques et désherbeurs à eau chaude. La Ville a, de fait, acquis ce type de matériel. Le désherbeur à eau chaude permet, en ébouillantant les plantes de les éradiquer et sans produits chimiques. Avec ces techniques, il est évident que le travail prend plus de temps et que le résultat n’est pas le même qu’avec des produits phytosanitaires, mais, dîtes-vous que ces herbes folles sont la preuve d’un environnement sain ! Sur les trottoirs la végétation spontanée peut réserver de belles surprises et floraisons. 

De l’expérimentation à la concrétisation

Les actions en faveur du zéro phyto sont appliquées à la ville entière. Il faut poursuivre nos efforts si nous voulons retrouver un cadre de vie totalement sain. Vous êtes sollicités pour désherber les trottoirs situés devant chez vous. Tout le monde doit participer !  

Les espaces concernés

  • Les allées des parcs et jardins, des cimetières et celles des établissements recevant du public
  • Les chaussées, les lieux de stationnement
  • Les trottoirs (joints avec les bordures) et les îlots directionnels de voirie
  • Les surfaces stabilisées (ex : terrain de boules

 

Articles de la même catégorie

3 publications

Voir tous les sujets "[Ré]inventer Châlons"

Logo label ville d'art et d'histoire Logo Label Villes et Villages fleuris Logo des Cités en Champagne, Communauté d'Agglomération de Châlons en Champagne Logo du Centre Communal d'Action Sociale de Châlons en Champagne Logo du Capitole de Châlons-en-Champagne Logo de l'Office de tourisme de Châlons en Champagne Logo des Vitrines de Châlons-en-Champagne Logo de ToutChâlons