Charte d'Entretien des espaces publics

Charte d'Entretien des espaces publics

Mis à jour le 31 octobre 2017

La Ville de Châlons entretient les cimetières sans produits phytosanitaires, ce qui permet à la végétation spontanée de se développer.

Place à la binette et au râteau !

La Ville a pris toutes ses dispositions dans les cimétières. Les services municipaux ont l'interdiction légale d'utiliser des produits phytosanitaires. L'entretient des cimetières dépend des gardiens qui se chargent des inter-tombes et des agents de la Direction du Cadre de vie qui s'occupent des allées, des haies et des arbres. Avec les terrains de football municipaux, ce sont les espaces qui necessitent le plus de passages pour garantir un entretient de qualité.

Désormais, place à la binette et au râteau pour enlever les plantes invasives ! C'est la première année que la Ville gère les cimetières sans produit phytosanitaire, cela necessitera donc probablement des ajustements pour l'an prochain et quelques aménagements pour que les cimetières demeurent des sites "accueillants" et respectueux des défunts.

Des méthodes de désherbage et d'enherbement (spontané ou semé) sont actuellement testées pour déterminer les procédés d'intervention les plus satisfaisants et pour donner un aspect esthétique à ces sites.

Du gazon devrait voir le jour dans les allées, un peu à l'image des cimetières américains, pour un recueillement et une contemplation au calme.

Une végétation spontanée mais maitrisée !

En attendant la solution idéale et en vue de l'affluence dans les cimetières à la Toussaint, la Ville a mis en place des chantiers jeunes avec l'Association des Cités en Champagne de Prévention (ACCP), pour aider les équipes municipales dans l'entretien des cimetières de l'Ouest et de l'Est.

Les jeunes ont ainsi participé, fin septembre, à ce chantier, encadrés par des éducatrices spécialisées de l'ACCP. Ils avaient pour mission de désherber le cimetière de l'Ouest. L'objectif était d'éradiquer tout ce qui allait pousser en hauteur.

Avec ces nouvelles pratiques, le cimetière se modifie visuellement et parfois, l'acceptation sociale n'est pas aisée. Aussi, la Ville tient-elle à sensibiliser la population à ce nouveau type de cimetière "naturel" en rappelant quelques règles.

Les règles à retenir

La Ville ne peut pas intervenir dans l'entretien des concessions. Tout lieu de sépulture au sein d'un cimetière se traduit par un contrat administratif entre la commune et le concessionnaire. A travers ce contrat, la tombe est ainsi considérée comme une propriété privée.

C'est aux familles de nettoyer les tombes,de la même manière que chacun entretient son propre jardin.

Pour celles qui manquent de temps ou sont loin, les familles peuvent faire appel à des sociétés spécialisées dans ce domaine.

Pas de produits phytosanitaire, c'est aussi protéger la population et la nature !

Ouverture des cimetières

Tous les jours, aux horaires suivants :

  • d'avril à septembre : 8 h 30 à 18 h 30
  • d'octobre à mars : 8 h 30 à 17 h 00

 

charte entretien intro

Articles de la même catégorie 3 publications

Voir tous les sujets "[Ré]inventer Châlons"