JavaScript doit être activé pour pouvoir utiliser cet outil. Activez JavaScript, puis rechargez cette page pour continuer.

Connaître la nature du risque

Les mouvements de terrain regroupent un ensemble de déplacements plus ou moins brutaux du sol ou du sous-sol, d’origine naturelle ou anthropique. Les mouvements peuvent être lents (tassement, affaissement) ou rapides (chutes de pierres ou de blocs, coulées de boue...).

Ces phénomènes sont le plus souvent liés aux fortes intempéries, le ruissellement des eaux de pluie déstabilise les matériaux superficiels et peut affecter des habitations et des infrastructures.

Les affaissements sont des mouvements lents et progressifs qui peuvent avoir des conséquences sur les ouvrages en surface, allant de la simple fissuration jusqu’à la ruine complète. En revanche, les effondrements, bien que plus rares, ont un caractère soudain, augmentant ainsi la vulnérabilité des personnes. Ils présentent donc des risques pour les vies humaines et les infrastructures.

Cavités

L’évolution des cavités souterraines naturelles ou artificielles peut entraîner l’affaissement, voire l’effondrement par la rupture des appuis ou du toit. Cette rupture se propage jusqu’en surface de manière plus ou moins brutale, et détermine l’ouverture d’une excavation grossièrement cylindrique.

Toute personne qui a connaissance de l’existence d’une cavité souterraine dont l’effondrement est susceptible de porter atteinte aux personnes ou aux biens, ou d’un indice susceptible de révéler cette existence, doit en informer le maire sans délai. 

Les bons réflexes 

Avant : organisez-vous

  • Renseignez-vous pour connaitre les risques encourus sur votre parcelle
  • Vérifiez l’état de votre habitation (fissures) et de votre terrain (talus, collecte des eaux pluviales)

Pendant, mettez-vous en sécurité

Si vous êtes à l’extérieur :

  • Fuyez latéralement au sens du glissement
  • Ne revenez pas en arrière
  • Gagnez un point en hauteur
  • N’entrez pas dans un bâtiment endommagé

Si vous êtes dans un bâtiment

  • Abrites-vous sous un meuble solide et éloignez-vous des fenêtres

Après : éloignez-vous des points dangereux

  • Coupez l’eau, le gaz et l’électricité si vous pouvez
  • Eloignez-vous des points dangereux
  • Evacuez le bâtiment et ne revenez seulement que si les autorités vous l’autorisent
  • S’il s’agit de votre habitation, évaluez les dégâts et faites une déclaration à votre assureur

S'informer et se protéger

La Ville de Chalons a mis en place un système pour prévenir la population par téléphone en cas d’alerte.

Pour m'inscrire il suffit que je remplisse le formulaire dédié pour choisir la façon dont je souhaite être contacté·e en cas d'alerte.

Dispositifs d'alerte

Les sirènes, la diffusion de message sonore par haut-parleur, écrans digitaux répartis sur la commune...

Je consulte le Document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) de Chalons.

La Ville de Châlons-en-Champagne est exposée à 8 risques majeurs. Afin de sensibiliser chaque citoyen à tous les types de risques et aux réflexes opportuns qui peuvent sauver la vie, la Mairie de Châlons-en-Champagne a édité son Document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM).

Je m’informe en temps réel

Le risque mouvement de terrain / cavités à Châlons-en-Champagne

A Chalons, nous sommes particulièrement touchés par cet aléa par la présence de nombreuses cavités (crayères, galeries, etc.).

Des actions concrètes sont réalisées par la Mairie de Châlons-en-Champagne pour prévenir ce risque.

Pour en savoir plus, consulter le DICRIM.

Sommaire

Actions rapides

Partager

A lire aussi

Votre avis compte pour nous !

Cette page vous a été utile ?